mercredi 5 janvier 2011

C'était la Nouvelle Année, et voilà, c'était hier...










Le blé de la Nouvelle Année a bien poussé, espérons qu'il nous apportera chance et bonheur ! C'est une tradition du Sud ! Mettre les grains de blé dans une coupe, les arroser, laisser pousser mais on ne consomme pas, ce que l'on déguste, c'est la délicieuse bûche de chataignes au chocolat.

sur la route, le crépuscule est gris d'ombres sépia




aux alentours de Cravant, Bourgogne. En voiture

Sur la route, le bleu de l'hiver





Retour de Vezelay, brouillard ,nuit qui commence à monter, inondations et brumes de fées...

dimanche 2 janvier 2011

C'est la nouvelle année, bonne année.

Une porte s'ouvre, un chemin de neige se profile, une route sereine et bleue, le bleu de l'hiver, marcher vers la vie, vers tout ce qui va arriver, ce qu'il adviendra, l'inconnu se dessine...

Jardin sous la neige. Un bonhomme d'argent se penche sous son chapeau. Les flocons tombaient lentement tout à l'heure, dans la maison, tout est calme, c'est la Saint Basile, la nouvelle année. Bonne année à tous. La blancheur illumine la demeure qui s'endormira plus tard. Le chat bondit dans la neige, ses pattes inscrivent les mots de l'hiver : Bonne Année. Le pinguin s'est sauvé, l'igloo est vide. Hieroglyphes des griffes des mésanges.

Petite maison au creux des noueuses glycines. Un écureuil saute de branche en branche. La cloche sonne dans le village. Collines noyées de brouillard. Froid trop glacial. Dans le vieux miroir, une chaise verte se contemple. Au profond de la vieille bassine, l'eau est gelée. Les visages attentifs des icônes s'illuminent à la lueur des bougies. Les gens qui passent dans le chemin parlent trop fort, quelques feux d'artifice plus loin.

La basilique se courbe sous les nuages. Les touristes se perdent dans le dédale sépulcral et sombre.

La lumière est blanche ici, comme le chien qui court dans la forêt. Une araignée se blottit derrière un fauteuil.

Miettes de pain sur l'herbe craquante, l'ombre de son maître enveloppe le chien blanc couché, ciel d'hiver avant que ne disparaisse la vieille année, dans son manteau étoilé.

Bone année, c'est la Saint Basile, bonheur pour tous et paix à tous.